La cuisine Vietnamienne

La cuisine vietnamienne est savoureuse, variée (500 plats traditionnels), et se colore de la diversité des régions. La cuisine du Sud est plus sucrée que celle du Nord, et la gastronomie impériale de Hué est la plus délicate.

Manger, en vietnamien, se dit an com (« manger du riz »). C'est dire l'importance de cet aliment, qui est à la base de tout repas, accompagné de plats de légumes, de viande ou de poisson

Les plats de poisson, de poulet et de porc, accompagnés de légumes cuits et de riz à la vapeur, composent les repas traditionnels. Les plats eux-mêmes ne sont généralement pas épicés, cependant vous trouverez toujours sur votre table une grande variété de condiments incluant une sauce au piment, une sauce de soja et la fameuse sauce de poisson Nuoc Mam.

Le petit-déjeuner traditionnel vietnamien est en général le pho, une soupe de nouilles originaire de Hanoi. Fines nouilles de riz, bouf émincé ou poulet, germes de soja et coriandre frais, sont les ingrédients principaux de cette soupe unique en son genre et servie partout dans la rue et à toute heure du jour et de la nuit.

Comme dans tous les pays du monde, les variantes régionales existent : la cuisine du Sud aura une saveur un peu plus sucrée que celle du Nord, car l'on y ajoute souvent du lait de coco ou du sucre à la cuisson. La cuisine du centre se singularisera par l'abondance de fruits de mer.

L'influence française se traduit par l'abondance de pain blanc, de pâtés et de produits laitiers ou de flans au caramel, "Kem Caramen". Le "Ca Phe", café vietnamien est en général servi dans de petits verres ou tasses couverts d'un filtre en métal où s'écoule l'eau chaude du thermos. Du lait condensé sucré y est ajouté dans la plupart des cas.

Avec plus de 3000 km de côtes, le Vietnam est bien sûr un pays de fruits de mer. Vous trouverez une profusion de crabes, de crevettes et de poissons délicieux dans la plupart des villes et villages côtiers.

Et que l'on soit assis sur d es petits tabourets sur le trottoir ou que l'on soit installé confortablement à la table d'un restaurant chic, l'utilisation des baguettes sera de rigueur.

Quelques plats typiques du Sud

Bánh xèo, crêpe vietnanienne fourée de viande, crevettes, germe de soja.

Hu tieu (Soupe aux fruits de mer de My Tho)

La soupe de My Tho contient des fèves de soya, de la sauce soya, des épices à chili et du citron. En 1960, un magasin de My Tho a commencé à préparer ce met en se basant sur une recette secrète pour les pâtes de riz.

Canh Chua Ca Loc (Soupe de poisson au tamarin)

Le canh chua provient de Dong Thap Muoi dans la région du delta du Mekong. C'est un potage aigre dont les ingrédients principaux sont le poisson et la fleur so dua.

Goi cuon (Rouleaux de printemps du Sud)

La farine de riz est rôtie pendant quatre ou cinq heures avant d'être transformée en gâteaux épais qui sont séchés et entreposés dans des sacs de nylon.

Les crevettes, les viandes, les salades et la coriandre accompagnent le plat. Pendant le Têt, les gâteaux sont servis avec des viandes rôties, des œufs et de la moutarde aigre.

Quelques plats typiques du Centre :

Com Hen – Hue : Ce plat fait avec des moules et des restes de riz. C’est une recette complique qui comprend des saveurs douces, salé, acide, amer et piquant

Banh xeo Hue : Chaude crêpe jaune croustillante dans lequel dorment des pousses de sojas, des tranches de porcs et des crevettes. La pâte est réalisée à l'aide de farine de riz parfumée au cumin.

Elle est servie avec du nuoc mam et de la salade. Le Banh xeo est un plat très populaire qu'on trouve à chaque coin de rue.

Cao Lau – un des spécialités de Hoi An

Bun bo Hue (Soupe au bœuf et aux nouillesde Hue)

Tom chua Huê (Crevettes aigres de Hue)

Quelques plats tipiques du Nord:

Banh chung : gâteau salé de riz gluant enveloppé dans des feuilles de latanier ou de bananier, lui confèrant une certaine couleur verte. C'est un gâteau typique du nouvel an vietnamien, le Têt.

Riz grillé, ou com, est un plat automnal très élaboré. Après avoir enlevé le riz de son enveloppe, il faut l'enrouler dans des feuilles de lotus pour lui donner du goût.

Phở, soupe nationale vietnamienne, prise au petit déjeuner dans tout le pays, ainsi qu'aux différents repas

Chả cá, poisson frit au curcuma sur lit d'aneth que l'on déguste avec des beignets de crevette, de la pâte de crevette fermentée et des cacahuètes.

Bun cha, grillade de poitrine de porc et boulettes de porc avec de la vermicelle de riz, des herbes aromatiques et des légumes marinés

Bun thang, vermicelle de riz avec de l'omelette et du poulet en julienne

Nem (rouleau de printemp).

Ils se composent d'une feuille de riz farcie de porc émincé, de crabe, de vermicelles, de soja, d'oignons, de champignons et d'oeufs, puis frite jusqu'à ce qu'elle brunisse et devienne croustillante.

Ca kho, du poisson grillé et cuit au caramel avec des morceaux de lards et du piment. Il y a des variantes de ce plat, avec du porc ou de la poitrine de porc, avec du poulet, du boeuf. Il y a également une version sans le caramel mais avec du nuoc mam et du gingembre par exemple.

Banh Cuon - Crêpes Farcies au Porc

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau