Sapa et Alentours

Sapa et Alentours

Idee de voyage du mois

Parmi les destinations pour voyager au Vietnam, le Grand du Nord est une tres bonne idee pour partir en voyage en Avril et Mai.

Après des mois de grisaille, le Nord du Vietnam retrouve son soleil dès début avril. Les paysages se dévoilent sous une nouvelle lumière propice à de longues randonnées en montagnes, balades dans les rizières en terrasses et de vivre au plus près des ethnies minoritaires, les grands paysagistes de ces régions.

Parmi nos meilleures destinations conseillées : Nghia Lo, Mu Cang Chai, Sapa, Bac Ha, Ha Giang ou encore Ba Be.

Hagiang voyagehalongsapa

Le plateau de Sin Hô Lai Chau, un site paradisiaque du Nord-Ouest

Plateau de sin ho lai chau

 Le district de Sin Hô est situé à 60 km à l’ouest de Lai Châu, chef-lieu de la province du même nom. Depuis Diên Biên, les touristes peuvent emprunter la nationale 12 puis la route provinciale 128 qui longe la rivière Dà. La route menant à Sin Hô traverse les cols de Ma Thi Hô et Chan Nua et offre aux visiteurs éblouis des paysages stupéfiants de beauté.

Sin Hô (en français "le lieu des ruisseaux") est le point culminant de la province de Lai Châu. Nguyên Thành Trung, un habitant, explique : «Le plateau de Sin Hô est considéré comme "le toit" de la province de Lai Châu. Son climat est identique à celui de Sa Pa, dans la province de Lào Cai. Il fait frais toute l’année. La région regorge de fleurs et de fruits, notamment des poires, des prunes ou des pêches. Les rizières en terrasses sont belles à en couper le souffle, et les  forêts primitives sont absolument grandioses».

La meilleure destination d’Asie du Sud-Est

Le petit hameau de Pú Đao, situé non loin de Sin Hô, a été élu par l’agence de voyage britannique Gecko Travel comme la meilleure destination d’Asie du Sud-Est. Nguyên Thùy Linh, une touriste de Hanoï, ne peut pas cacher son engouement : «Les paysages ici sont magnifiques et invitent à la sérénité. Sin Hô a gardé une beauté authentique. C’est un endroit incroyable et qui plaira à tous ceux qui, comme moi, sont à la recherche de sites en dehors des sentiers battus. Ici, on peut déguster des brochettes de buffle, de chèvre et de porc, ainsi que des poissons de ruisseaux, du riz gluant cultivé sur les brûlis et du pot-au-feu de cheval. On peut aussi savourer du saumon élevé par les minorités ethniques».

Le district de Sin Hô abrite 15 ethnies minoritaires dont les H'mông, les Thái et les Dao. Sur place, il faut absolument visiter le marché qui se tient du samedi matin jusqu’au dimanche après-midi. C’est le rendez-vous de toutes les minorités ethniques et l’occasion d’admirer les impressionnants costumes traditionnels et les robes extraordinaires des femmes H'mông. Le marché de Sin Hô est aussi le lieu de rendez-vous des amoureux.

Hoàng Thi Ngoc, une touriste de Hô Chi Minh-ville, livre ses impressions : «L’ambiance du marché de Sin Hô est unique et très animée. On y trouve tous les produits du Nord-Ouest. J’ai déjà visité les marchés de Bac Hà à Lào Cai, de  Dông Van à Hà Giang, mais celui-ci est plus authentique et il y a plus de produits à découvrir. J’ai acheté un peu de viande de buffle séchée pour offrir à des amis et une robe traditionnelle pour ma fille. Les membres de mon groupe ont tous été impressionnés et ont goûté à des plats délicieux».

À Sin Hô, le climat est agréable toute l’année mais le printemps semble être la meilleure saison pour découvrir de magnifiques vallées de fleurs sauvages très colorées du Nord-Ouest du Vietnam.

Marchés ethniques lors de votre voyage à Sapa et Bac Hà

Comme Hanoi et la Baie d’Halong,  Sapa et Bac Ha sont aussi un must pour quiconque voyage dans le Nord du Vietnam. Ils sont connus pour leurs magnifiques paysages à couper le souffle, leurs temps doux mais surtout pour leurs marchés ethniques colorés ainsi que pour les beautés des mœurs et coutumes montagnards.

Ces marchés hebdomadaires ont un rôle très important dans la vie quotidienne des habitants locaux. Ce sont les principaux endroits pour leurs échanges économiques, sociaux et culturels. Ils sont aussi les lieux privilégiés pour l’achat de produits locaux dont l’acquisition constitue un soutien direct aux populations des montagnes.
Marchés ethniques lors de votre voyage à Sapa et Bac Hà

Lire la suite

Voyage à Sapa, nuit chez l’habitant à Sapa

Voyage à Sapa, nuit chez l’habitant à Sapa
Souvent plongée dans le brouillard, Sapa, station montagneuse du Nord du pays, vous dévoilera son côté mystique. Située dans la province de Lao Cai et à proximité de la frontière chinoise, Sapa est habitée par de nombreuses minorités ethniques (HMongs noirs, HMongs fleuris, Dao Rouges...).
Voyage à Sapa, nuit chez l’habitant à Sapa

Lire la suite

Top 10 lieux à découvrir absolument lors d’un voyage à Sapa

Top 10 lieux à découvrir absolument lors d’un voyage à Sapa
Sapa est une ville magique perdu dans la brume. Situé à une altitude moyenne de 1500m – 1800m, le climat à Sa Pa est presque modéré, avec une température moyenne de 15-18 ° C. La saison des pluies dure de mai à la fin d’août. Le meilleur moment pour les touristes de voyager à Sa Pa est donc de septembre à novembre ou de mars à mai. A cette période, la météo est assez stable. Il fait sec avec des jours ensoleillés, des nuits fraîches. En avril et en mai, Sapa est rempli de couleurs de la floraison et de champs verdoyants. Ci-joints les 10 lieux à découvrir absolument lors de votre visite à Sapa que Voyage Halong Sapa souhaite vous présenter:

Lire la suite

Le village Cat Cat Sapa

À 2 km de Sapa, le village Cat Cat est le foyer des H'mong noir. Le nom du village signifie la cascade en français et devient Cat Cat à la Vietnamienne.

Cat cat village

 

 

Lire la suite

Marché hebdomadaire de Can Cau du samedi

Can cau market 2

Can Cau est un marché rural ethnique, il se passe sur le terrain ouvert au flanc d'une montagne, vue sur le bas de la vallée pittoresque à environ 20km au nord de Bac Ha

Lire la suite

Le village Ta Van

Le village Ta Van

Sapa tour 1

Les Zays vivent un style sédentaire et toujours choisir les terres basses près du fond des vallées et de rivières pour le riz humide de plus en plus tandis que le H'mong préfèrent une altitude plus élevée pour la culture du maïs.

Lire la suite